10 choses à savoir avant de prendre des poules

by:

poulaillerpoules

Les poules sont des animaux que l’on peut avoir à la maison pour diverses raisons. Que ce soit pour avoir des œufs frais ou pour le plaisir, avoir des poules chez soi semble être un choix plutôt bénéfique. Néanmoins, cela requiert un sens de responsabilité important. C’est pourquoi avant de se lancer dans cette aventure, il est important de bien se renseigner sur certains aspects. Voici 10 choses à savoir absolument avant de prendre des poules chez soi.

Les races de poule

Avant de se lancer dans l’aventure d’adopter des poules, la première chose à savoir concerne la race des poules à prendre. En effet, il existe une multitude de races de poules dans le monde. Parmi ces dernières figurent les poules pondeuses et les poules d’ornement.

Les poules pondeuses

Les poules pondeuses sont une race de poule particulière. Comme l’indique clairement leur nom, elles sont réputées pour pondre des œufs de façon régulière plus que les poules normales. Ainsi, ces poules pondent en général au moins 1 œuf par jour soit environ 200 à 300 œufs dans une année. Les poules Rousses, Harco, Vorwerk, Sussex, coucou de Rennes et bien d’autres feront de très bonnes pondeuses.

poule rousse pondeuse

Les poules d’ornement

Les poules d’ornement sont des poules assez particulières qui se distinguent généralement par leur plume et leur forme. Ce type de poule demeure cependant moins productif que la poule pondeuse. En effet, les poules d’ornement pondent entre 50 et 150 œufs en moyenne par an. Si l’objectif n’est pas d’avoir des œufs tous les matins, les poules d’ornement semblent être le choix idéal si vous êtes amateur de l’élevage. Les poules de Soie, Bantam, Padoue ou encore Sabelpoot sont des poules d’ornement qui ont un style vraiment original, pour le plaisir des yeux.

Poule de pavlosk

Le choix du poulailler

Il faut savoir qu’il existe plusieurs types de poulaillers qui peuvent parfaitement correspondre aux poules choisies. Cependant, certains sont plus adaptés que d’autres à l’image du poulailler en plastique. En effet, il faut reconnaître que contrairement au poulailler en bois, le poulailler plastique est très facile à nettoyer. Il est vrai que plusieurs personnes optent pour les poulaillers en bois mais généralement, ce matériau ne s’entretient pas facilement. Aussi, la qualité n’est pas souvent optimale. C’est pourquoi le choix d’un poulailler en plastique semble idéal. Non seulement il est favorable pour un nettoyage facile, ce type de structure permet également d’éviter les parasites et les maladies infectieuses.

La taille du poulailler

La taille du poulailler est un point important dont tenir compte avant de prendre des poules dans son jardin. En effet, le poulailler représente pour les poules, ce qu’une maison représente pour les êtres humains. Il faut donc choisir une taille adéquate qui puisse convenir à l’ensemble des poules. À cet effet, en fonction du nombre de poules à adopter, il faut que le poulailler soit assez spacieux. Il est à noter qu’un espace trop réduit rend sensible les poules aux fortes chaleurs et peut même favoriser l’invasion des parasites. De même, la taille du poulailler ne doit donc pas être trop petite pour éviter la promiscuité.

L’espace du parcours

Comme l’indique son nom, l’espace du parcours représente un espace naturel aménagé pour le confort des poules. Avant de prendre des poules, il est important de savoir que ces animaux ont besoin d’environ 8 à 10 m2 d’espace. Autrement dit, vous devez privilégier un espace de 10 m2 par poule afin qu’elles puissent librement se pavaner. Cela permet d’éviter également la promiscuité avec les autres poules. À cet effet, si l’objectif est de prendre 5 poules par exemple, il faut prévoir en moyenne 50 m2 en termes d’espace de parcours. Cela permet aux poules de posséder leur propre domaine de vie et d’être plus libre dans leurs différents mouvements quotidiens. Il est possible de définir un parcours avec du grillage ou avec un filet que vous pouvez repositionner pour permettre au sol de se régénérer.

L’alimentation des poules

Tout comme les êtres humains, les poules doivent bien se nourrir. Parallèlement, elles doivent aussi éviter certains aliments qui sont susceptibles de nuire à leur santé. Il est donc important de savoir ce qu’une poule peut manger ou non ainsi que ce qu’elle peut boire et où elle doit le boire.

Ce que la poule peut manger

Les poules sont des omnivores. À ce titre, elles peuvent manger un peu de tout. Néanmoins, les poules se nourrissent essentiellement de céréales. On peut citer le maïs, les céréales à paille comme le blé, l’avoine ou encore les légumineuses comme le soja, les pois et les lentilles.

La poule est omnivore à quelques exceptions près

Ce que la poule ne peut pas manger

Bien qu’elles soient omnivores, il faut savoir que les poules elles ne mangent pas de tout. Vous devez donc éviter de leur donner certains aliments comme les peaux ou les noyaux d’avocats. De plus, les épluchures de pomme de terre ou encore les peaux de banane sont à éviter.

Ce que la poule peut boire

La poule boit beaucoup plus qu’elle ne mange en réalité. Certes vous devez lui donner de l’eau mais il convient particulièrement de privilégier de l’eau fraîche. Cela dit, vous devez lui donner de l’eau fraîche régulièrement dans un abreuvoir de qualité. En effet, l’abreuvoir doit être conçu de sorte à pouvoir distribuer de l’eau fraîche à toutes les poules du poulailler en même temps.

Les animaux nuisibles aux poules

Avant de prendre des poules, il est important de savoir qu’il existe des animaux qui leur sont nuisibles. En effet, ces animaux sont des vecteurs de maladies qui une fois en contact avec les poules peuvent entraîner de graves problèmes de santé. C’est le cas des poux rouges qui envahissent le poulailler pour porter atteinte à la santé des poules.

Cependant, il faut savoir aussi qu’il est possible de lutter contre ces animaux nuisibles grâce à l’utilisation de la terre de diatomée. Aussi, vous devez privilégier une mangeoire anti-nuisibles, une mangeoire anti-gaspillage ou la poudre de pyrèthre anti poux rouges.

Les principales maladies des poules

Prendre des poules chez soi implique de savoir les principales maladies fréquentes chez la plupart d’elles. Entre autres maladies, il y a celles causées par les parasites comme les poux rouges, la gale des pattes et la gale des plumes. On cite aussi la coccidiose, la grippe aviaire et le coryza. La plupart de ces maladies sont dues soit au mauvais entretien du poulailler, soit à une mauvaise alimentation. En cas de doute, il faut faire suivre ses poules par un vétérinaire afin d’assurer leur bien-être sanitaire et celui de toutes vos poules car certaines maladies peuvent être vite contagieuses.

L’entretien du poulailler

À l’image d’une maison, le poulailler doit également être entretenu et cela, de façon régulière. Bien qu’il s’agisse d’animaux, négliger l’entretien de leur milieu de vie peut entraîner l’invasion des parasites et par conséquent, la défaillance de leur système immunitaire. Il est donc conseillé de procéder à un entretien régulier du poulailler soit tous les 2 jours environ. Vous ferez également un grand nettoyage au moins une fois par mois. L’entretien doit se faire en désinfectant correctement les lieux et en nettoyant les mangeoires et les abreuvoirs. Cet entretien peut-être grandement facilité avec un poulailler en plastique.

Poulailler facile à nettoyer

Les prédateurs des poules

Les prédateurs sont des animaux qui peuvent s’introduire dans le poulailler pour dévorer ou blesser vos poules. Comme prédateurs, on peut citer le renard pour les poules adultes et les rats pour les poussins sans défense. Il est possible cependant de protéger les poules grâce à l’installation d’une porte automatique poulailler comme les marques Chickenguard ou Omlet. Ce type de porte permet de protéger les poules mais aussi d’éviter d’avoir à ouvrir et fermer le poulailler à tout moment de la journée. Ainsi, l’enclos reste fermé pour optimiser la protection des poules.

La sociabilité de ces animaux

Contrairement à ce que pensent la plupart, les poules sont des animaux domestiques très sociables. Les poules ne sont pas le type d’animaux à rester cloîtrées sans jamais s’approcher de l’espèce humaine. En réalité, ce sont des animaux sociables qui aiment bien voir du monde. C’est un trait de personnalité qu’il vaut mieux savoir avant d’adopter ces animaux. Il ne faut donc pas être surpris que ces dernières vous suivent presque toujours en vous voyant arriver. Cela dit, il serait aussi mieux d’ouvrir le poulailler pour que vos poules se baladent de temps à autre dans la cour.

En conclusion, avoir des poules chez soi implique un maximum de préparation pour le meilleur confort de ces dernières. Cela concerne principalement leur cadre de vie, leur alimentation et leur mode de vie. C’est seulement quand vous disposez de toutes ces informations que vous pourrez vous lancer dans l’élevage de poules chez vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *